EN | FR

Développement et pathologies des jonctions neuromusculaires

img_20140526_122700-retouchee2Les pro­téines de la matrice extra-cel­lu­laire (MEC) et les pro­téines d’adhésion par­ticipent à la for­ma­tion de la synapse, à sa plas­tic­ité et à l’établissement de la con­nec­tiv­ité neu­ronale. Elles coor­don­nent égale­ment les activ­ités pré- et post-synap­tiques ain­si que la mat­u­ra­tion de la synapse dans le sys­tème nerveux. A ce jour, il existe cepen­dant peu de don­nées qui met­tent en évi­dence les mécan­ismes molécu­laires par lesquels ces molécules matricielles con­trô­lent le développe­ment synap­tique. Com­ment les pro­téines de la MEC con­trô­lent-elles les grandes étapes de la for­ma­tion d’une synapse telles que le guidage axon­al, la for­ma­tion et la mat­u­ra­tion du con­tact synap­tique ? Pour explor­er ces ques­tions, le sys­tème biologique util­isé par notre équipe est la jonc­tion neu­ro­mus­cu­laire chez les vertébrés. Cette synapse est un excel­lent mod­èle pour l’étude de la synap­to­genèse et a per­mis de remar­quables avancées dans ce domaine. L’objectif majeur de notre équipe est :

  1. d’identifier les pro­téines impliquées dans le guidage des axones vers leurs mus­cles cibles
  2. de révéler les inter­ac­tions d’un col­lagène spé­ci­fique, ColQ avec d’autres pro­téines de la MEC et de dis­sé­quer la cas­cade de sig­nal­i­sa­tion induite par ColQ dans la for­ma­tion de l’élément post-synap­tique
  3. de com­pren­dre le rôle des micro­tubules et de pro­téines asso­ciées (MAP) dans la trans­duc­tion d’un sig­nal provenant de la matrice extra­cel­lu­laire

Pour répon­dre à ces ques­tions, nous com­bi­nons des études in vivo chez des souris knock-out et in vit­ro dans des sys­tèmes en cul­ture. Ces trois thèmes sont asso­ciés à des patholo­gies de la synapse qui sont étudiés en par­al­lèle sur des ani­maux mod­èles pour ces patholo­gies.

 Thèmes de recherche

  • Iden­ti­fi­ca­tion des molécules de guidage axon­al impliquées dans la for­ma­tion de la jonc­tion neu­ro­mus­cu­laire.
    Lau­re Strochlic
  • Iden­ti­fi­ca­tion des parte­naires de ColQ dans la MEC et dis­sec­tion de la cas­cade de sig­nal­i­sa­tion induite par la pro­téine ColQ dans la mat­u­ra­tion de l’élément post-synap­tique.
    Alexan­dre Dob­bertin

Collaborations

  • Uni­ver­sité d’Ottawa, Cana­da
  • UMR 5161 CNRS-ENS Lyon-INRA, France
  • UMR 5534 CNRS-Uni­ver­sité Lyon 1, France

Chef d'équipe

Membres


Dernières Publications

Articles